La prise en charge de la douleur

La douleur n'est pas une fatalité. La supporter ne permet pas de mieux lui résister.

  • Elle peut être prévenue. C'est une préoccupation journalière des équipes soignantes et médicales.
  • Elle peut être traitée. C'est ainsi contribuer à retrouver le bien être, l'appétit, le sommeil, l'autonomie et se retrouver avec les autres même si cela peut prendre du temps.
  • Différents moyens peuvent être utilisés :
     -  Les médicaments : les antalgiques, la morphine ou ses dérivés. Si les douleurs persistent, le médecin coordinateur, en accord avec le médecin traitant, peut faire appel au médecin spécialiste de la douleur de l'Unité Mobile de Soins Palliatifs.
     -  Des matériels spécifiques visant à soulager et améliorer le confort peuvent être proposés
  • Avoir mal n'est pas normal, la participation des patients est donc essentielle.

 

En parler permet d'en distinguer l'origine, la durée, l'intensité... permettant de la prévenir au mieux, et de façon à l'anticiper. 

La prise en charge du patient