Actualités

La MECSS publie ses recommandations pour favoriser l'HAD

 

 

Constatant que le développement de l'HAD n'est pas suffisamment satisfaisant, un rapport de la Mission d'Evaluation et de Controle de la Sécurité Sociale (MECSS) intitulé "l'HAD : une place à conforter dans le parcours de soins", formule 20 propositions destinées à développer l'HAD, dont les principales sont les suivantes :


1) Rémunérer l’HAD de façon plus incitative, en accélérant la réforme de la tarification et en faisant bénéficier l'HAD de nouveaux modes de financement.

2) Faire évoluer le rôle des professionnels de santé. Le rapport préconise de :
développer un système d'appui technique et financier pour que les médecins traitant puissent consacrer du temps à leurs patients en HAD ;
prévoir une procédure de délégation de tâches pour les médecins coordonnateurs dans les autres cas afin qu'ils puissent garantir une prise en charge effective ;
faire bénéficier aux infirmiers d'une procédure de délégation de tâches simplifiée par rapport à la démarche actuelle.

3) Améliorer la fluidité du parcours de soins, en développant autour d’un ou plusieurs dispositifs une offre pour prendre en charge les patients qui sont à la fois trop lourds pour les SSIAD et trop légers pour les HAD.

4) Reconnaitre et faire reconnaitre l’HAD dans son territoire en intégrant aux formations initiales et continue à destination des soignants les méthodes et indications de recours à l’HAD.

5) Soutenir les aidants associés à une prise en charge en HAD en leur proposant des possibilités de répit et une assistance psychologique pendant et à l’issue de la prise en charge en HAD.

Participation de l'HaD Eure Seine à la semaine de la sécurité du patient

Dans le cadre de la semaine nationale de la sécurité des patients, les sites hospitaliers d'Evreux et de Vernon ont réuni patients et professionnels autour de deux animations : des cafés-conférences sur les parcours de soins et une visite de la "chambre des erreurs".

 

Ainsi, des parcours patients ont été présentés dans divers domaines, insistant sur le lien entre l'hôpital et le domicile. L'occasion a été donné à tous les intervenants, partenaires hospitaliers et libéraux, de préciser les modes de prises en charge avec les contraintes mais aussi tout le potentiel encore à développer. 

 

Ce fut l'occasion pour l'HaD Eure Seine de prendre toute sa place dans ce parcours de soins, particulièrement en cancérologie et gériatrie. L'HAD a été largement représentée dans les cafés-conférences et dans les stands auprès de leurs partenaires, tour à tour par le Responsable d'établissement, le médecin coordonnateur, l'infirmière de liaison, les infirmières coordinatrices, les aides-soignants et l'assistante sociale. 

 

Cela a ainsi permis de mettre particulièrement en valeur les points forts de l'HAD : la sécurité de l'Hôpital et le confort de sa maison, mais également d'échanger autrement tant avec les partinaires de l'HAD qu'avec le grand public. 

 

L'approche ludique de la sécurité dans la "Chambre des erreurs", chambre témoin dans laquelle 7 erreur dans la prise en charge pouvant compromettrela sécurité des patients devaient être identifiées, a remporté un franc succès. 

 

Les patients ont ainsi découvert ce que beaucoup ignorent encore aujourd'hui : que l'hôpital peut s'installer à la maison ! 

8 juin 2012 : lancement du site Internet HAD FRANCE

Nous sommes fiers de vous annoncer le lancement de notre site Internet dans lequel vous trouver un descriptif de nos activités et toutes nos actualités.